| Laure Persoz-Guyot | Espace EQUI-LIBRE | contact |
Articles
Textes parus dans les revues de l'association suisse de sophrologie

PDF Imprimer Envoyer

Vivre mon quotidien avec la sophrologie

 

Le réveil sonne: 6h30.

Les yeux encore fermés, je prends conscience de mon corps endormi. Il se réveille peu à peu. Dans la douce chaleur de mon duvet, je prends le temps de le mobiliser; il reprend vie gentiment et déjà me parle: « J'ai faim! ». L'idée d'une délicieuse tartine nappée de confiture maison, me donne l'envie de me lever et les petits bisous de mes filles, l'énergie et le plein de bien-être pour démarrer du bon pied une nouvelle journée.

Je respire ... et intègre ma verticalité.

Sous la douche, je prends le temps de sentir la chaleur bienfaisante de l'eau chaude qui coule sur mes épaules et ma nuque. Je prends soin de mon visage et habille mon corps.

Je respire ... et me prépare par ces gestes, à vivre positivement ma journée.

Le temps du petit déjeuner est un moment de convivialité, un moment de plaisir, un moment de partage. Je hume l'odeur du pain, du café.

Je respire...et goûte la vie au travers de ces moments simples du quotidien.

Il est temps de déployer toute mon énergie: planifier la journée, ne rien oublier, ranger, préparer les enfants, les cadrer, les encadrer. L'émotion est vive parfois, les tensions sont perceptibles.

Je respire...et tente de ne pas me laisser aspirer par la spirale émotionnelle négative.

En voiture, c'est un feux d'artifice de nervosité. Les bouchons, les agressions et la radio qui annonce la xème catastrophe de la semaine. Mes petits vélos mentaux vont bon train, l'oxygène se raréfie dans mes poumons, ma cage thoracique se ressert. Devant la complexité du monde, un mélange de colère et d'impuissance se mêlent en moi.

Je respire...sors de la voiture et marche en coordonnant mes pas à ma respiration.

J'entre dans mon cabinet, dépose ma casquette de maman et enfile celle de psychologue-sophrologue. Travailler dans une atmosphère chaleureuse est pour moi essentiel. Je prépare des boissons chaudes et vaporise une huile essentielle purifiante.

Pour préparer mon corps et mon esprit à recevoir chacun de mes patients au mieux, je relis mes dossiers et pratique quelques mouvements de RDC1 puis du SDN. Je veux pouvoir être capable d'écouter la personne non seulement avec mes oreilles, mais également avec tout mon corps au travers de mes sensations. Mon intuition sera également un précieux guide.

Pendant la consultation, mon plexus se crispe, mon ventre se durcit. La crainte de ne pas pouvoir accompagner cette personne de manière adéquate se traduit dans mon corps. Je me rappelle alors que ma manière d'être est déterminante pour l'aider à avancer à son rythme, sur son chemin, en toute liberté.

Je respire...et me connecte à mon énergie vitale puis j'active la confiance.

Fatiguée, mais satisfaite de ma journée de travail, je me réjouie de retrouver ma petite famille. J' imagine ces moments où nous sommes heureux d'être tous réunis. Le baume au coeur, je marche de manière dynamique jusqu'à la gare pour évacuer les tensions et me rendre disponible pour ces retrouvailles.

Je respire ...et prends conscience des valeurs importantes pour moi.

L'heure du coucher est arrivée. Je m'accorde enfin le temps d'une pratique de sophrologie complète, moment précieux pour m'endormir sereinement et pour pouvoir entrer rapidement dans un sommeil profond et réparateur.

Je respire ... et je m'endors.

Aujourd'hui, je peux dire que grâce à la sophrologie, j'ai pris conscience du trésor qui est en moi. Je l'ai amassé durant toutes mes années de formation et de pratique sophro. Un trésor unique qui m'a permis de partir à la découverte, à la conquête puis la transformation quotidienne de ma manière d'être, de penser et d'agir en moi-même et dans le monde.

Je respire...je m'arrête, et écoute mon être profond.

A défaut de pouvoir partager mon trésor, unique à ma personne, j'ai décidé en devenant sophrologue d'enseigner cette méthode qui permet à chaque personne qui le désir de partir sur le chemin unique de son évolution personnelle, à sa façon, en toute liberté.

Je respire ...je partage et je vis.

 
PDF Imprimer Envoyer

Les ados et la sophro....En route vers un nouvel équilibre...

 L'adolescence est une période de grands changements autant à l'intérieur de l'individu que dans son rapport au monde extérieur. Cette période peut être comparée à ce moment de déséquilibre éprouvé entre le début d'un pas en avant et la stabilité retrouvée. Cependant, ce pas à cela de spécial que l'individu ne peut plus retourner à son équilibre antérieur. Les inéluctables changements biologiques ainsi que les changements de son rapport au monde, le porte inévitablement vers un processus de construction d'une nouvelle identité: celle de l'adulte.

Regardons de plus près les changements qui surviennent lors de cette période:
Tout d'abord les changements inhérents à la biologie de l'individu:1) Un corps qui change: différence de forme, de sensations corporelles, nouveau désir, différence visible des changements hormonaux (changement de la peau, de la pilosité...)2) Des pensées qui changent: l'adolescent peut maintenant faire des hypothèses, lui permettant d'examiner, d'analyser et de réfléchir sur les choses. Il détient ainsi une capacité plus grande à se tourner vers les passé et l'avenir.Puis, les changements dans son rapport au monde: 1) Apprendre à trouver la distance juste avec ses parents et ses pairs. Il a besoin d'autonomie, de se trouver, d'appartenir à un groupe. Pourtant, par moment, il éprouve encore le besoin d'avoir d'être petit et d'avoir des parents qui le rassurent et lui offre un nid, une stabilité. 2) L'intégration de nouveaux rôles sociaux, de nouveaux codes de conduite. On ne le regarde plus de la même manière, on le vouvoie. On lui demande d'être responsable, de prendre sa vie en main, de faire des choix, scolaires, professionnels. On lui demande de se comporter de manière convenable en maitrisant ses pulsions et ses émotions.

 

 Au prise avec ces changements, certains adolescents n'ont pas la force nécessaire pour y faire face et se perdent en route. La sophrologie est un outil précieux pour les aider à se recentrer et à trouver la force à l'intérieure d'eux-mêmes leur permettant de faire ce pas en avant avec plus de sureté.Mais comme la sophrologie ne se dit pas mais se vit, prenons trois exemples concrets:
Lire la suite...
 
« DébutPrécédent12SuivantFin »

Page 1 sur 2