| Laure Persoz-Guyot | Espace EQUI-LIBRE | contact |
PDF Imprimer Envoyer

Les ados et la sophro....En route vers un nouvel équilibre...

 L'adolescence est une période de grands changements autant à l'intérieur de l'individu que dans son rapport au monde extérieur. Cette période peut être comparée à ce moment de déséquilibre éprouvé entre le début d'un pas en avant et la stabilité retrouvée. Cependant, ce pas à cela de spécial que l'individu ne peut plus retourner à son équilibre antérieur. Les inéluctables changements biologiques ainsi que les changements de son rapport au monde, le porte inévitablement vers un processus de construction d'une nouvelle identité: celle de l'adulte.

Regardons de plus près les changements qui surviennent lors de cette période:
Tout d'abord les changements inhérents à la biologie de l'individu:1) Un corps qui change: différence de forme, de sensations corporelles, nouveau désir, différence visible des changements hormonaux (changement de la peau, de la pilosité...)2) Des pensées qui changent: l'adolescent peut maintenant faire des hypothèses, lui permettant d'examiner, d'analyser et de réfléchir sur les choses. Il détient ainsi une capacité plus grande à se tourner vers les passé et l'avenir.Puis, les changements dans son rapport au monde: 1) Apprendre à trouver la distance juste avec ses parents et ses pairs. Il a besoin d'autonomie, de se trouver, d'appartenir à un groupe. Pourtant, par moment, il éprouve encore le besoin d'avoir d'être petit et d'avoir des parents qui le rassurent et lui offre un nid, une stabilité. 2) L'intégration de nouveaux rôles sociaux, de nouveaux codes de conduite. On ne le regarde plus de la même manière, on le vouvoie. On lui demande d'être responsable, de prendre sa vie en main, de faire des choix, scolaires, professionnels. On lui demande de se comporter de manière convenable en maitrisant ses pulsions et ses émotions.

 

 Au prise avec ces changements, certains adolescents n'ont pas la force nécessaire pour y faire face et se perdent en route. La sophrologie est un outil précieux pour les aider à se recentrer et à trouver la force à l'intérieure d'eux-mêmes leur permettant de faire ce pas en avant avec plus de sureté.Mais comme la sophrologie ne se dit pas mais se vit, prenons trois exemples concrets:

Exemple de Noé, 17 ans: Noé consulte pour gérer sa peur suite à un accident de travail. Très vite, on remarque qu'il n' a pas d'intégration corporelle, il a grandit très vite. Il a des difficultés d'équilibre qui provoque la peur de tomber quand doit faire des travaux en hauteur. Il a également de la peine à l'école malgré un travail assidu.But avec la sophrologie: intégrer son ? nouveau ? schéma corporel et retrouver une fluidité corporelle ainsi que retrouver les sensations dans son bras blessé. (Rdc1). Travail également sur sa prise d'autonomie, en lui apprenant à se positionner correctement face à son patron (position d'ancrage, confiance par la sophro respiration synchronique...) ainsi qu'un travail sur sa concentration et son efficacité pour l'école (centration, SB, respiration).Aujourd'hui ,Noé va bien. Il a retrouvé les sensations de son bras blessé, et n'a plus peur au travail. Il a également su se positionner face à son patron et ses collègues. A l'école ses résultats sont nettement meilleurs avec moins d'effort. Exemple de Sophie, 18 ans, déséquilibre alimentaire, peur de prendre du poids, consommation de cannabis très problématique qui mène à une rupture de communication avec ses parents, une grosse fatigue psychique et nerveuse, ainsi qu'un arrêt de sa scolarité. Avec la sophrologie: ressentir à nouveau son corps ses besoins (SB, RDC1). Retrouver le respect de ce qu'on est (toutes les pratiques). Trouver le juste équilibre avec ses parents (ancrage, équilibre). Réfléchir à son futur (projection dans le futur positive). Sophie est dans une grande souffrance. Son déséquilibre est tel qui lui est très difficile d'entrer dans la pratique. Il faut agir en finesse, tout doucement avec des pratiques simples et courtes.Aujourd'hui Sophie va mieux. Elle arrive à nouveau à mobiliser son énergie, et retrouve petit à petit un équilibre émotionnel et physique.  Exemple de Fabien, 16 ans, qui consulte parce qu'il a peur de lire en publique. Fabien est passé dans l'art de faire des hypothèses...le ? et s'il arrivait ceci est cela (bien sûr négativement)? envahit toutes ses pensées. Il est très souvent angoissé et souffre du regard et du jugement des autres.Avec la sophrologie: retrouver son soi dans l'ici et maintenant en arrêtant les petites vélos mentaux négatifs qui provoquent l'angoisse (centration, SB, SBV, objet naturel neutre). Osez être soi-même et retrouver la paix intérieure.(beaucoup de mouvements RDC1, toucher, conscience enveloppante)Aujourd'hui, Fabien a une belle confiance en soi. Il a appris l'auto-dérision et sait rire de ses peurs  mais est capable également de les exprimer aux personnes concernées et demander  leur aide si besoin. L'école n'est plus ressenti comme menaçante, et il a même réussi à faire un exposé.  Au travers de ces quelques exemples, nous voyons que la sophrologie Caycédienne est un outil précieux, efficace et économique (en moyenne 8 séances suffisent), pour aider l'adolescent à trouver la force de se projeter sur un chemin futur positif. Ne laissons plus nos adolescents se perdre dans des comportements à risque ou dans des peurs inutiles. Offrons leur avec la sophrologie, une alternative aux médicaments et à la prise en charge psycho-thérapeutique de longue durée.